La pub par courriel est appréciée des internautes

Partagez cet article

Lorsque demandé quels formats publicitaires les internautes américains préfèrent le plus et le moins, ils répondent de façon impressionnante que la pub par courriel est leur préféré. Je présume que les Canadiens et même les Québécois répondraient de façon semblable à cette question – nous ne sommes pas si différents qu’eux après tout. eMarketer à récemment publié un rapport sur l’état des courriels opt-in et c’est de là que nous vient cette étude.

47% des répondants à l’étude d’Adpropo de novembre 2011 ont indiqué avoir une impression positive des pubs par courriel. 21% ont une impression neutre tandis que 32% les voient négativement.

La publicité vidéo pré-connexion (pre-roll) aussi profite d’une certaine appréciation des usagers avec 31% dans le positif et 28% neutre. Les pubs Facebook, et les bannières régulières (publicité d’affichage) est là où ça commence à se corser. L’opinion bascule vers le neutre tandis que les opinions négatives se situent à 40%. Les pubs mobiles, flottantes, audio et pop-up génèrent plus d’attitudes négatives que neutres et positives combinés.

Comment peut-on décoder tout ceci? Pourquoi ces réponses? La publicité par courriel au Canada ne représente que 1% des dépenses publicitaires en ligne total. C’est le format le moins utilisé, de très loin. Un bon taux d’ouverture pour une campagne par courriel tourne autour du 20-30% nous indiquant que la majorité des gens, n’ouvrant pas leur courriel avec la pub dedans, ne remarqueront pas la pub qui leur est servi. Bien entendu qu’on a un opinion positive, ce format ne nous dérange pas, on n’y est presque pas exposé.

En deuxième rang se situe la publicité vidéo, qui comme la publicité télévision, est généralement apprécié des gens. Les créatifs dans ce format sont souvent de meilleur qualité et plus divertissant que les créatifs dans les bannières régulières. On sait aussi comme usager qu’elles durent normalement que 30 secondes, donc on peut les tolérer en attendant le contenu vidéo que nous attendons.

Les bannières et pub Facebook ne sont généralement pas remarqués. Personne ne navigue internet à la recherche de publicité – on sait qu’elle nous trouvera par où nous irons. En tout temps, en tant que consommateurs nous sommes en mode considération d’achat de quelque chose. Cela peut être banal comme l’épicerie, ou plus important comme un électroménager. On remarque les pubs des produits pour lesquels nous sommes en mode « considération. » Les autres, on ne les remarques pas parce qu’ils ne sont tout simplement pas important pour nous à ce moment.

Les pubs dans les jeux évoquent une réaction similaire mais pas pour les même raisons. Normalement, on remarque peu les pubs dans les environnements de jeu parce que notre concentration est vraiment absorbée par le jeu.

Les pubs sur les appareils mobiles, bien que pas vraiment dérangeants, occupent une important part de l’écran qui est très petite. C’est la part de l’écran occupé qui semble être trop pour l’usager moyen. Je défendrais bien la pub ici en indiquant qu’une pub plus petite serait trop petite pour y diffuser un message significatif.

Les pubs flottantes, audio et pop-up (qui sont très rares au Canada) sont généralement dérangeantes pour tous. La grande raison bien que le créatif ici est de meilleure qualité, revient à mon point sur les publicités d’affichage. Trop souvent la pub qui nous est présenté dans ces formats sont pour des produits ou services pour lesquels on n’est pas en mode considération – donc c’est non-désiré et dérangeant.

One Response

  1. Top 10 billets sur ce blogue en 2012 | Blogue de Samuel Parent

    […] La pub par courriel est appréciée des internautes, 31 mai 2012 […]

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.