Audit est un gros mot

This entry is part 12 of 15 in the series Audit en Communications Interactives
Partagez cet article

auditJe fais bien entendu référence à « audit » dans mon service d’audit en communications interactives.

Le bon mot?

Tout cela est vrai et c’est pourquoi mon service s’appelle « audit en communications interactives » au lieu de diagnostic, évaluation ou consultation.

L’audit en communications interactives est en fait un peu de ces trois autres : diagnostique, évaluation et consultation. L’audit démarre par un diagnostic de votre situation présente – votre contexte et paramètres d’affaires que vous me partager via vous actifs numériques et certains documents internes. Une évaluation de vos façons de faire en marketing numérique via une journée d’entrevues suit le diagnostic. En fin mon rapport final vous est livré avec plusieurs recommandations, appuyés de faits, tous ayant été considéré dans votre contexte unique – ce qui s’apparente énormément à de la consultation.

Comme un audit comptable?

Est-ce qu’un audit en communications interactives  est aussi sérieux et intense qu’un audit comptable? Non, vraiment pas. D’une part ce n’est pas légalement obligatoire et d’une autre je ne scrute pas TOUS vos procédés.

Comme une inspection en bâtiment?

L’audit en communications interactives s’apparente plus à une inspection en bâtiment (si vous avez déjà acheté une maison – c’est fortement recommandé de faire inspecter les lieux par un professionnel avant d’acheter). Dans le cas présent, vous ne cherchez peut-être pas à acheter quelque chose, mais à faire évaluer vos façons de faire, votre équipe, vos outils et vos partenaires. Vous désirez cet évaluation pour vous rassurer que ce sont tous les bonnes composantes, pour voir quoi d’autre serait à faire pour améliorer ou en faire plus. Cela peut aussi être pour valider des idées proposés – seraient-elles réellement bonne pour vous? Est-ce urgent ou serait-ce simplement bien à faire.

L’audit en communications interactives  s’apparente à l’inspection en bâtiment principalement dans son rapport. À travers l’évaluation se retrouve des recommandations, chacune avec son pourquoi et son comment.

Intéressé?

Le but ultime de l’audit en communications interactives est d’offrir l’analyse d’un tiers expérimenté, objectif et non-biaisé, des projets numériques vis à vis le traditionnel, de l’entreprise afin de comprendre l’heure juste et comment améliorer sa situation.

Contactez-moiSamuel Parent, pour plus de détails sur ce nouveau service.

Summary
Audit est un gros mot
Article Name
Audit est un gros mot
Description
Le mot "audit" est un gros mot. C'est un mot lourd. Ça donne l'impression de quelque chose d'énorme, complexe et sérieux.
Author
Series Navigation<< L’audit en communications interactives est personnalisable!9 choses à savoir de l’audit en communications interactives >>

One Response

  1. Audit est un mot qui menace - Titan Interactif Audit

    […] article s’inspire de « Audit est un gros mot » publié sur TitanInteractif.com le 2 octobre […]

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.