Quels annonceurs sont plus susceptibles à la fraude publicitaire?

This entry is part 2 of 14 in the series Fraude publicitaire
Partagez cet article

 

Selon une étude récente d’Integral Ad Science, disponible en anglais ici, les annonceurs dans les secteurs de la technologie et la vente au détail sont les plus susceptibles à voir de haut taux de d’impressions publicitaires frauduleux dans leurs rapports de campagne. L’automobile et la mode suivent de près tout comme le voyage / tourisme, la finance et l’éducation.

fraude publicitaire par secteur d'annonceur

Les secteurs les moins susceptibles sont les produits de consommation (CPG), la restauration rapide (QSR) et les télécommunications. Ceci ne veut en rien dire que vous ne devriez pas trop vous inquiéter de la fraude publicitaire numérique, mais qu’elle est moins aigue pour vos secteurs.

Autre ressources

Ceci n’est pas mon premier billet sur le sujet. Si je viens enfin de vous interpeller sur le sujet, ou si vous êtes toujours un peu sceptiques, je vous encourage à consulter mes autres billets expliquant différentes facettes de ce phénomène néfaste pour l’industrie.

 

Summary
Quels annonceurs sont plus susceptibles à la fraude publicitaire?
Article Name
Quels annonceurs sont plus susceptibles à la fraude publicitaire?
Description
Quels secteurs d’annonceurs sont les plus susceptibles à la fraude publicitaire? C’est une bonne question afin de déterminer le degré d’urgence à adresser ce fléau dans votre organisation.
Author
Series Navigation<< Quelles sont les types de fraudes publicitaires en ligne?Qu’affecte la fraude publicitaire numérique? >>

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.