Les erreurs que les jeunes diplômés doivent absolument éviter

Partagez cet article

6 erreurs à éviterLe Réseau APCM a à cœur le développement de carrière des jeunes diplômés. Nous avons préparé ce billet pour vous éviter les erreurs communes à ceux qui débutent sur le marché du travail et qui veulent trouver rapidement un premier emploi.

Ce billet a paru originalement sur le blogue du Réseau APCM le 6 septembre dernier.

1. Ne pas négocier

Les jeunes diplômés auront trop souvent le réflexe d’accepter la première offre faite par les ressources humaines. Qui pourrait leur en vouloir de faire preuve d’autant d’enthousiasme?

Ne manquez pas l’occasion d’obtenir de meilleures conditions de travail. Posez de questions et négociez!

Idéalement, vous devriez approcher votre recherche d’emploi avec un salaire en tête. Pas nécessairement le maximum possible, mais celui que vous croyez mériter et que votre employeur jugera raisonnable. Présenter des attentes réalistes en entrevue démontre que vous êtes un candidat sérieux et ambitieux et que vous savez ce que vous valez. Cette transparence permet aussi de ne pas perdre votre temps ou celui de l’employeur si votre attente et leur offre ne coïncident pas.

Comment évaluer combien vous devriez gagner? Posez la question à des professionnels d’expérience qui sauront vous donner des barèmes.  Les mentors du Réseau APCM pourront vous aider.

Lorsque vous recevrez une offre, prenez 24 heures pour l’évaluer. N’hésitez pas à proposer une contre-offre pour plus d’argent, de meilleures conditions ou les deux. L’élément important ici est de demander, pas d’exiger.

2. Avancer trop rapidement sans demander de l’aide

Vous faites vos premiers pas sur le marché du travail, ne soyez pas trop pressés de faire vos preuves au dépit de la qualité de votre travail.

Au lieu de prendre le temps de prioriser les tâches à accomplir, vous avez tendance à rayez les choses à faire de votre liste le plus rapidement possible? Prenez donc le temps de vous adapter à votre milieu de travail et de bien absorber l’information.

N’hésitez pas à demander de l’aide de votre patron ou de vos collègues pour vous aider à établir vos priorités.  Parfois, il n’est pas nécessaire d’accomplir immédiatement toutes les tâches demandées. Mais, sans expérience, il est difficile de déterminer les projets prioritaires. Avec le temps, vous réussirez à atteindre l’équilibre entre qualité et quantité.

3. Négliger l’importance du professionnalisme

La réalité de la vie collégiale (et universitaire) jumelée à la prévalence des médias sociaux crée un climat où les communications sont très ouvertes (parfois trop!) Vivre #sansfiltre pourrait nuire à votre nouvelle vie professionnelle.

Avant d’envoyer votre CV, faites le ménage dans vos médias sociaux et revoyez vos paramètres de confidentialité.  Certains iront même jusqu’à créer un deuxième compte Facebook pour leur vie professionnelle.

Dans la vie comme au travail, la ponctualité est une preuve de respect. Ne soyez jamais en retard aux rencontres!

Vous croyez que le code vestimentaire est chose du passé? Détrompez-vous! Étudiez la culture de l’entreprise et respectez-là. Certaines accepteront des vêtements très décontractés, d’autres pas. Les codes peuvent être différents d’un département à l’autre.

4. Vouloir de l’avancement trop rapidement

De nombreux stéréotypes courent au sujet des milléniaux, entre autres qu’ils sont trop pressés d’obtenir une poste de gestion et qu’ils n’ont pas la patience de faire leurs preuves.

Le talent, l’intelligence et le potentiel qui vous ont mérité cet emploi ne suffisent pas à obtenir une promotion. Il vous faudra gagner de l’expérience, de la perspective et devenir fin diplomate.

Une dure leçon à apprendre en début de carrière est que l’avancement peut prendre du temps. Combien de temps? Cela dépendra de votre rendement et des besoins de votre employeur. Bien que vous soyez prêts à gravir les échelons, encore faut-il qu’un poste soit créé ou se libère.

Il ne faut pas négliger la valeur de l’apprentissage que l’on acquiert dans un poste junior.  Vous apprendrez à maîtriser vos rôles et responsabilités, l’environnement de travail, les relations interpersonnelles et bien plus encore.

Exploitez toutes les occasions d’élargir votre réseau et de vous doter de mentors vers qui vous pourrez vous tourner pour vous aider à prendre des décisions importantes.

5. Commérer et (trop) se faire remarquer

Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression. Avant de vous permettre un comportement trop « coloré », prenez le temps de vous imprégner de la culture d’entreprise. Vous comprendrez rapidement ce qui est acceptable. N’oubliez pas que vous êtes le « petit nouveau », vous ne pouvez pas vous permettre les mêmes frasques qu’un employé d’expérience qui a fait ses preuves.

Adoptez un comportement irréprochable et devenez une ressource indispensable pour vos collègues. Évitez à tout prix de participer aux commérages (mais tendez l’oreille, vous apprendrez des choses intéressantes!)

6. Ne pas penser à votre avenir

Ce n’est pas parce que vous commencez à peine votre vie professionnelle que vous ne pouvez pas vous doter d’une vision à long terme pour votre carrière.

Prenez le temps d’imaginer où vous aimeriez vous retrouver à court, moyen et long terme. Qu’aimeriez-vous faire dans 5, 10 ou 15 ans? Basez vos décisions sur ces objectifs.

Réévaluez ce plan chaque année ou deux.  Vos nouvelles expériences et le recul vous mèneront peut-être vers un nouvel objectif. Prendre le temps de revoir votre planification stratégique vous permettra de garder le cap sur ce que vous voulez vraiment.

N’arrêtez jamais d’apprendre! Notre industrie évolue à la vitesse de l’éclair tant en ce qui concerne les technologies, les comportements, les processus et les fonctions.

Si vous avez un objectif clair, il vous aidera à évaluer chaque nouvelle offre : est-ce que plus de vacances ou plus d’argent valent la peine de sacrifier votre objectif?

Ce billet est inspiré de l’article « 6 Common Mistakes Recent Graduates Make » par Molly Folse sur

adweek.com le 21 avril 2016.

Summary
Les erreurs que les jeunes diplômés doivent absolument éviter
Article Name
Les erreurs que les jeunes diplômés doivent absolument éviter
Description
Le Réseau APCM a à cœur le développement de carrière des jeunes diplômés. Nous avons préparé ce billet pour vous éviter les erreurs communes à ceux qui débutent sur le marché du travail et qui veulent trouver rapidement un premier emploi.
Author
Titan Interactif

One Response

  1. Top 5 billets de 2016 - Titan Interactif Audit

    […] Les erreurs que les jeunes diplômés doivent absolument éviter, 29 septembre, 2016, originalement publié sur le blogue de l’APCM […]

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.