Classement Google : 10 des plus important facteurs

Partagez cet article

Il y a plus de 200 facteurs considérés dans l’algorithme de classement Google, mais certains de ces facteurs ont plus de poids que d’autres. Comment donc faire pour constamment sortir dans le haut des résultats de recherches pertinents (SERP) sur Google?

Si votre temps est limité et que vous souhaitez qu’il compte, mettez vos énergies sur ces 10 facteurs qui pèsent plus lourd dans la balance.

Ce billet a paru originalement sur TitanFormation.ca le 5 juillet derenier.

1. Autorité de la page

L’autorité de la page est un des facteurs de classement Google les plus critiques pour lequel  tous propriétaires de site web souhaite performer.

L’autorité de la page se réfère à sa crédibilité aux eux de Google. Pour déterminer votre crédibilité, il investigue vos liens entrant pour chaque page. Le plus il y a de liens, et le meilleur est la qualité de ces liens entrants, le plus crédible Google croit être votre page.

Comment faire pour améliorer votre autorité? C’est très simple, bien que pas toujours rapide ni facile. Tendez la main à des blogueurs (comme moi), vos clients (si B2B), fournisseurs et vos partenaires d’affaires pour qu’ils ajoutent des liens pertinents vers certains de vos contenus et infographies. Ou encore, demandez-leur si vous pouvez publier un article sur leur site – qui aura naturellement un ou des liens vers votre propre site.

Pour chaque page importante sur votre site, tentez d’avoir un maximum de liens de qualités qui lui ramène de l’achalandage.

Par contre, n’allez surtout pas acheter des liens car ceci est grandement découragé par Google, de plus que c’est rarement placé sur des sites que Google identifie comme réputés.

2. Pertinence des liens

Dans votre sollicitation pour plus de liens vers votre site, notez que Google porte particulièrement attention à la pertinence du contexte où se retrouvent le lien et votre site. Si vous êtes un salon de beauté et un fabriquant de produits qu’on retrouve chez vous sème des liens vers votre site, c’est hautement pertinent. Par contre, si votre chum qui opère le garage du coin ajoute un lien vers votre site, la pertinence n’est vraiment pas au rendez-vous et cela n’aidera nullement.

3. Longueur des contenus

Parmi les facteurs de classement Google, il y a de nombreuses bonnes pratiques où le contenu est concerné. Comme par exemple, on encourage un minimum de 300 mots suite à un sous-titre (balise H1, H2, H3…).

Depuis 5 ans qu’on crie l’importance du contenu marketing pour le SEO d’un site, mais ceci a mené à une surabondance de contenus, particulièrement du contenu relativement court.

Les contenus courts sont rarement très utiles car il n’y a pas suffisamment de matière approfondi pour qu’un lecteur y apprenne de quoi qui lui sera réellement utile.  À la place, on encourage de plus en plus la production de contenus à plus de 2 000 mots (oui, on se retrouve à l’école…) car là il y a suffisamment de place pour approfondir une idée pour qu’elle devienne claire et utile pour votre cible.

Selon SERPIQ, le top 10 résultats de recherche est dominé par des contenus de plus de 2 000 mots, allant jusqu’à près de 2 500 mots.

4. Minceur des contenus

Là qu’on a adressé la longueur des contenus, il faut parler de la minceur des contenus actuellement disponibles. Qu’est-ce qu’un contenu mince? Au-delà de sa longueur, il s’agit de la profondeur du texte, de sa réelle utilité pour le lecteur.

Des contenus qui n’offrent aucune valeur ajouté au lecteur sont rapidement identifié comme tel par Google de par le temps passé et l’absence de liens entrants réellement utilisés vers sur ceux-ci.

Google ne pénalise pas les contenus minces, mais ces contenus n’apportent rien non-plus à votre classement, bien qu’ils vous aient plus du temps à produire.  Identifiez ces contenus sur votre site. Si vous jugez qu’il est important de les garder, ajoutez-leur un code « no-index » afin que Google n’en tiennent pas comporte lorsqu’il investigue votre site.

5. Temps moyen sur la page

Le temps passé sur vos pages de contenu informe Google entre autre sur leur profondeur versus minceur, et sur le réel intérêt qu’elles représentent pour votre cible.

Vous avez remarqué que plusieurs de ces facteurs sont inter reliés?

Le temps moyen est aussi relié à votre taux de rebond. Comment faire pour que le visiteur passe plus de temps et consulte plus d’une page (requis pour ne pas compter comme un rebond) ? Ici la structure de votre texte, à quel point vous inciter les gens à en lire davantage, et les liens vers d’autres contenus sur votre site, y contribuent énormément.

6. Autorité du domaine

L’autorité du domaine est  une autre façon de dire référencement. L’autorité de votre nom de domaine inclue 40 différents signaux pour Google l’informant sur votre pertinence et popularité.

Au-delà de la longévité actuelle de votre nom de domaine, et du référencement réalisé, il y a la date de renouvellement de votre nom de domaine qui informe Google sur votre intention de poursuivre vos activités ou non. Si vous renouvelez à chaque année, vous dites à Google que votre avenir est incertain. Si par contre vous le renouvelez pour 3 ou 5 ans à la fois, cela démontre plus de stabilité et de longévité prévu.

7. Mots clés dans les titres

Les mots clés utilisés dans vos titres de pages, sont-ils toujours pertinent à votre domaine? Mieux encore, le mot clé exacte que les gens recherche, pas un synonyme ou une variation. Aussi important est le positionnement du mot clé. S’il est au début du titre, il est plus important qu’à la fin. Cela aussi est compté dans votre classement Google.

8. Positionnement des mots clés

Tant qu’à être sur le sujet des mots clés, sachez que Google porte grand attention à la position des mots clés sur chaque page. Il les cherche dans l’URL, le titre, et les balise H2, H2 et H3. Il les recherche aussi dans le contenu.

Si par contre votre contenu n’a pas de pertinence avec les mots clés, Google vous pénalisera au classement. La pertinence est bien plus importante que la densité pour les mots clés.

9. Temps d’affichage

Le temps d’affichage de la page est hyper important maintenant pour Google compte tenu la dominance du temps passé sur les appareils mobiles. L’expérience usagée doit être au rendez-vous en tout temps. Chaque seconde additionnelle de chargement d’une page à la moyenne occasionne 11% moins de consultations.

Quel est le temps moyen, ou idéal? L’idéal c’est un chargement en 4 secondes. Au-delà des 4 secondes, 25% des visiteurs rebroussent chemin.

10. Design responsive

Considérant que la majorité du temps passé en ligne est sur un appareil mobile, si votre site n’est pas adapté pour ceux-ci avec un design responsive (grandement idéal au design adaptive), vous serez pénalisé au classement Google.

Quoi d’autre faut-il savoir sur les facteurs de classement Google?

Pour beaucoup plus de détails et d’explication sur encore plus de facteurs qui influencent votre classement Google (SERP), je vous encourage à consulter mon cours en ligne. Il est d’une durée de 45 minutes, vous demeure accessible en permanence et coûte 30 $. Titan Interactif offre de la formation en personne, ainsi qu’en ligne !

classement google

Ce billet s’inspire grandement d’un article paru sur JeffBullas.com le 1er juin 2017, par Saumya Raghav.

Summary
Les 10 facteurs de classement Google les plus important
Article Name
Les 10 facteurs de classement Google les plus important
Description
Il y a plus de 200 facteurs considérés dans l’algorithme de classement Google, mais certains de ces facteurs ont plus de poids que d’autres.
Author
Titan Interactif

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.