Les meilleures pratiques, ne sont pas pratiqués

Partagez cet article

Les meilleures pratiques de l’industrie ne sont pas souvent mises en pratique.

J’enseigne le marketing numérique, la publicité numérique et le meilleurs pratiques pour chacun depuis 2004. Je l’ai fait pour IAB Canada, pour l’Institut de Leadership en Gestion, ainsi que pour : Université Concordia, Université de Montréal, Université de Sherbrooke, UQAM, UQTR et plusieurs autres organismes. Certaines « meilleures pratiques »

Ce billet a paru originalement sur TitanFormation le 13 septembre 2017.

Quel gaspillage!

Nous avons appris beaucoup au tout début de la pub sur Internet des études de Dynamic Logic (maintenant devenu Kantar MilwardBrown) et autres firmes de recherche marketing. Nous avons appris l’effet cumulatif de la fréquence d’exposition en ligne et par conséquent, quelle était la fréquence d’exposition optimale, selon l’objectif de campagne.

Mais encore aujourd’hui, je me sens bombardé de messages publicitaires qui ne semblent aucunement limités dans leur fréquence d’exposition (pas de cap de fréquence). Quel gaspillage!

Quelle opportunité manquée!

Nous avons appris plein de chose sur les requis d’un bon créatif publicitaire numérique, distinctement d’un bon créatif publicitaire d’affichage, télé ou radio. Comme par exemple, que le logo de l’annonceur doit se retrouver visiblement dès le début de l’animation jusqu’à la fin.

Pourtant je vois trop souvent des créatifs publicitaires qui révèle l’annonceur seulement à la fin, comme une pub télé. Qu’arrive-t-il lorsque je navigue trop rapidement d’une page à l’autre? J’ai possiblement vue votre pub, mais sans votre logo, je n’ai aucune idée de l’annonceur et encore moins d’intérêt en son message. Pourtant l’annonceur a payé pour cette exposition publicitaire… Quelle opportunité manquée!

Quelle incompétence!

Nous avons appris il y a des décennies qu’une publicité, peu importe son média, devrait comporter 1 seul message. 1 pub 1 message. C’est simple. C’est ce qu’il faut pour que le consommateur retienne 1 chose de notre pub. Rappelons-nous toujours qu’il ne voulait pas la voir notre pub en premier lieu.

Mais, vue que nos dollars publicitaires sont limités, fourrons-donc le plus d’information dans notre 1 publicité. Incorporons-y tous les messages possibles car on ne peut s’en payer qu’une. Le consommateur sera alors bombardé de différents messages. N’étant pas plus intéressé qu’il le faut, ne saura pas laquelle est la plus importante à retenir. Il oubliera donc rapidement notre pub. Quelle incompétence!

 

Ce billet s’inspire de l’article Digital best practice is still not being practiced par Nigel Hollis de MillwardBrown, une firme de recherche marketing américain très influente.

Summary
Les meilleures pratiques, ne sont pas pratiqués
Article Name
Les meilleures pratiques, ne sont pas pratiqués
Description
Les meilleures pratiques de l’industrie ne sont pas souvent mises en pratique malgré qu'on les connaisses depuis fort longtemps.
Author
Titan Interactif

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.